La puissance de la Joie


Le soleil est au rendez-vous!

Profitons de cette douceur pour être positifs!

Si les émotions permettent de nous dépasser, d'être meilleur par rapport à une réalité inscrite sur le papier, elles peuvent aussi au contraire, nous limiter dans des situations conflictuelles les plus simples.

Les différentes émotions primaires relatent cette tendance comme la colère, la tristesse ou la peur.

Dans les différentes émotions primaires qui nous habitent,  j'ai souvent identifié la colère ou la peur dans mes relations, parce que les conséquences étaient pesantes.

Ces émotions participent à la mobilisation de mes ressources ou bien favorisent ma survie et ainsi me protègent des dangers...parfois irréels.

En ce moment, avec une actualité débordante, plusieurs articles et billets fusent sur le net comme : 

  • Comment évacuer sa peur ?
  • Comment mieux exprimer sa colère?
  • Comment capturer un Pokemon?


Mais qu'en est il de la joie?

La seule émotion vécue positivement des 7 émotions primaires (joie, tristesse, dégoût, surprise, honte, colère, peur) qui nous accompagnement dans nos vies.

Je vous propose dans ce billet quelques clés  philosophiques et psychologiques sur la joie. 

" Comment je l'ai kiffé!!!!! "  ( la joie exprimée dans le 9-3)

Le plaisir, le bonheur, la joie : des synonymes ??

Pas tout à fait. 
Le plaisir ne dure pas. Je mange, je bois, et, quelques heures plus tard,  j'ai à nouveau faim et soif. Le plaisir est lié à une stimulation extérieure qu'il faut sans cesse renouveler. En réalité il est difficile de connaitre un état de satisfaction durable si je me fonde que sur la seule recherche du plaisir.
City of Joy, Patrick Swayze  1992 - Roland Joffé

Plaisir ou Bonheur?

La joie porte en elle une puissance qui nous bouscule, nous envahit, nous fait gouter à la plénitude.  La joie est une affirmation de la vie.
Manifestation de notre puissance vitale, elle est le moyen que nous avons de toucher cette force d'exister, de la gouter. Rien ne nous rend plus vivant que l'expérience de la joie. 

Alors, heureuse ?

Pourtant il n'y a pas de bonheur sans plaisir mais pour être heureux, nous devons apprendre à discerner et à modérer nos plaisirs, autrement dit à modérer les addictions qu’il suscite en nous.
Happy Feet - 2005

Un plaisir à court terme peut se transformer avec des mauvais calculs et habitudes en un mal à long terme. Par exemple, les verres d'alcool, les plats sucrés et gras, et les addictions en toutes sortes sont des plaisirs à courts termes qui peuvent devenir des difficultés avec le temps.

" Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède déjà."  Saint Augustin

Une telle conception du bonheur est pourtant aux antipodes de celle qui domine aujourd'hui dans les sociétés occidentales. En effet, les publicitaires le savent bien, le mirage du bonheur se vend plutôt bien. A proximité du bonheur, lorsqu'il devient plus concret, palpable, à peine acquit, il disparait pour laisse place à un autre mirage, oasis de plaisirs. Ce bonheur s'achète, à travers une marque éphémère, un voyage, une publicité, le bonheur alors est confondu avec plaisir immédiat.Nous sommes en quête de plaisirs sans cesse renouvelés plus que de bonheur profond et durable.


Comment développer la joie? 

Profiter de chaque instant pour prendre conscience de nos sens. Etre positif, c'est un deuxième travail au quotidien, pour continuer à découvrir des nouvelles choses, a être inspiré pour se developper dans la créativité et se maintenir dans l'action positive. Aller aux fêtes, participer aux événements festifs, surtout si vous n'en avez pas envie, en lâchant le jugement et le discours négatif. Laissez l'expert interne et critiqueur à la maison et sortez, improvisez ! Passez en mode découverte, sans juger, créez du lien, oser passer à l'action sans trop réfléchir avant, il y a de grandes chances pour que vous y découvriez de la joie de vivre.

Le roi lion 1994 Disney

Hakuna Matata
Laissez-vous surprendre,  à changer vos habitudes, partir à l'aventure, improvisez, soyez spontanés, osez, partagez, lâchez la logique et les résultats, écoutez des nouvelles chansons, restez dans l'instant présent à l'écoute de vos sens, rencontrez des nouvelles personnes, partez à la découverte d'un quartier, commencez une activité sportive, ou une nouvelle activité ou artistique. Transformez la peur de l'inconnu en découverte et en actions positives.

Pattaya 2015 - Franck Gastambide

Inspirons-nous avec quelques pistes philosophiques célèbres sur la joie:

Spinoza:
Accroître sa puissance vitale. Augmenter sa puissance d'exister, permet de gouter à la joie.
Remporter des victoires, des plus petites comme des grandes. Accompagner un enfant à sa réussite sur un devoir, finir cette tache rébarbative, réussir une épreuve qui nous tient à coeur, obtenir ce poste dans lequel je me projetais, une rencontre qui fait grandir notre coeur, ou notre confiance, guérir d'une maladie de voir la vie qui l'emporte sur la mort. Augmenter sa puissance d'exister.
Billy Elliot 1999 - Stephane Daldry
Nietzsche:
La joie est cette puissance de vie sur laquelle nous devons nous appuyer. La tristesse, qui diminue la vie est néfaste. C'est une répression à l'instinct, du corps et du désir.

Bergson:
La joie est liée à la conquête de la vie, le plaisir n'est lié dans le processus d'évolution de la  vie qu'a la nécessite de survivre
La joie annonce toujours que la vie a réussie, qu'elle a gagné du terrain, qu'elle a remporté une victoire : toute grande joie avec un accent triomphal.

Homer qui s'enjaille
Je vous propose une liste pour inviter la joie à entrer dans votre vie, car elle ne se commande pas :

L’attention : la joie est souvent déclenchée par une expérience sensorielle. Il est par conséquent essentiel de porter notre attention sur ce que nous renvoie nos sens ici et maintenant.

La présence : soyons complètement dans ce que nous faisons comme s’il s’agissait de la chose la plus importante au monde. « La valeur d’une vie n’est pas la quantité de choses que nous y avons accomplies, mais la qualité de présence qu’on aura placée dans chacune de nos actions. »

La méditation : la méditation permet de développer nos qualités de présence et d’attention, à la fois dans nos expériences, nos sensations et dans nos pensée.
La confiance et l’ouverture du coeur : « Ouvrir son coeur, c’est accepter de vivre dans une certaine vulnérabilité, accepter la possibilité de tout accueillir, y compris celle d’être blessé. C’est avoir confiance dans la vie. »

La bienveillance : « La joie est le fruit d’un amour altruiste qui consiste à se réjouir du bonheur de l’autre. Cette joie prend racine dans la bienveillance. » Cette bienveillance fait taire la jalousie et l’amertume relative à l’envie.

La gratuité : Et si nous arrêtions, avant chaque acte, de nous demander « à quoi ça sert ? ». « Pour que la joie puisse fleurir, ne restons pas dans cette constante dimension utilitaire qui nous interdit l’ouverture et la disponibilité »

La gratitude : « la gratitude, c’est d’abord remercier la vie, ne pas se montrer ingrat envers elle, mais c’est aussi savoir lui rendre ce qu’elle nous a donné. La vie est un échange permanent. »
Fame 1980 Alan parker
La persévérance dans l’effort : « La persévérance dans l’effort jusqu’à la réalisation de notre projet est presque toujours source de joie. »

Le lâcher-prise et le consentement : « Lorsque nous sommes confrontés à une difficulté que nous ne pouvons résoudre et que nous acceptons les choses comme elles sont, nous sommes en mesure de nous laisser gagner par la joie. »

La jouissance du corps : Il est capital de prendre soin de son corps, de tout faire pour le maintenir en bonne santé par une nutrition saine et équilibrée, un bon sommeil, de l’exercice physique. »

"J'aimerais proposer ici une voie d'accomplissement de soi fondée sur la puissance de la joie. Une voie de libération et d'amour, aux antipodes du bonheur factice proposé par notre culture narcissique et consumériste, mais différente aussi des sagesses qui visent à l'absence de souffrance et de trouble. Pour ma part, je préfère une sagesse de la joie, qui assume toutes les peines de l'existence. Qui les embrasse pour mieux les transfigurer. Sur les pas de Tchouangtseu, de Jésus, de Spinoza et de Nietzsche, une sagesse fondée sur la puissance du désir et sur un consentement à la vie, à toute la vie... Pour trouver ou retrouver la joie parfaite, qui n'est autre que la joie de vivre." - Frédéric Lenoir


Share on Google Plus

About Monsieur NoStress

Après un parcours professionnel dans le domaine de la formation, Stéphane Kay, est devenu un coach facilitateur d'évolution au service des personnes et des entreprises qui souhaitent booster leur activités professionnelles en misant sur l'optimisation du potentiel humain.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

1 commentaires :

  1. J'ai fait un stage Happy avec vous, et pourquoi ne parlez vous pas de la joie et du théâtre?

    RépondreSupprimer

Une question ou un commentaire?